Bingo Pinballs

 Created on 8-27-2011 _ Last Update 12-22-2015

 

Pour les cafetiers, les jeux clandestins, c'est bingo

 

Publié le 9 juillet 2008.

 

ENQUETES – Véritable fléau de la fin des années 1990, le phénomène des jeux clandestins implantés dans les bars populaires franciliens par des bandes organisées semble se tasser...

 

Des enquêtes à en perdre la boule. Véritable fléau de la fin des années 1990, le phénomène des jeux clandestins implantés dans les bars populaires franciliens par des bandes organisées semble se tasser. «Mais les voyous s'adaptent et l'illégalité est de plus en plus difficile à prouver», résume Eric Lepors, chef du groupe jeux de la brigade de répression du banditisme (BRB).

 

La dernière affaire bouclée par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne remonte aux premiers mois de l'année. Un réseau d'une soixantaine de machines installées dans une quarantaine de bars d'Ile-de-France a été démantelé. Le parc était composé à 90% de machines de Bingo, jeu de hasard ressemblant au flipper, et 10% de vidéo poker. Autorisées par les douanes, ces pratiques deviennent illégales lorsque les points gagnés par les joueurs sont échangés contre de l'argent. Un Bingo rapporte entre 1.500 euros et 5.000 euros par mois. Une somme répartie ensuite de façon assez égale entre le cafetier et le placier. «Les dernières enquêtes ont montré que des fratries de Kabyles ont investi le milieu. Ils blanchissent l'argent principalement dans l'immobilier en Algérie. Notre objectif est avant tout de saisir ce patrimoine, poursuit Eric Lepors. C'est un jeu pour tout le monde, y compris pour les policiers.»

 

Le phénomène touche principalement les cafetiers endettés auxquels les banques ne veulent plus prêter d'argent. «Il n'est pas exclu qu'avec la baisse de fréquentation liée à l'interdiction de fumer dans les lieux publics, les gérants soient tentés par ces machines illégales», dénonce Cyril Pereira, porte-parole du collectif Sauvons les cafés qui réclame la légalité de l'exploitation de ce type de jeux. Comme c'est déjà le cas en Allemagne, en Italie ou en Espagne. «Dans ces pays, il est prouvé que cela évite l'argent sale et génère des emplois. Mais l'Etat ne veut rien entendre.» Entre 15.000 et 40.000 Bingo fonctionneraient aujourd'hui en France.

 

 

 

 

 

~

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SURVEYS - scourge of the late 1990s, the phenomenon of illegal gambling in bars located in the Paris popular with gangs appears to be moderating ...

Surveys to lose the ball. Scourge of the late 1990s, the phenomenon of illegal gambling in bars located in the Paris popular with gangs appears to be moderating. "But the thugs adapt and illegality is becoming more difficult to prove," says Eric Lepore, head of the brigade sets of repression of banditry (BRB).

The last case sealed off by police investigators in Paris dates back to the early months of the year. A network of some sixty machines installed in forty bars of Ile-de-France was dismantled. The park was made up to 90% of bingo machines, games of chance like pinball, and 10% of video poker. Authorized by Customs, the practice becomes illegal when the points earned by players are exchanged against money. Bingo reported between 1,500 euros and 5,000 euros per month. A sum then divided fairly evenly between the cafe and the usher. "Recent surveys have shown that siblings of Kabyle invested the middle. They launder money primarily in real estate in Algeria. Our primary objective is to capture this heritage, says Eric Lepore. It is a game for everyone, including the police. "

The phenomenon affects mainly indebted café which banks are unwilling to lend money. "It is possible that with the drop in attendance due to the smoking ban in public places, managers are tempted by these machines illegal," denounces Cyril Pereira, spokesman for the group Save the cafes claiming the legality of the operation of such games. As is already the case in Germany, Italy or Spain. "In these countries, there is evidence that it avoids dirty money and creates jobs. But the state will not listen. "Between 15,000 and 40,000 Bingo would work in France today.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

~