Les règles du Bingo belge

Le 17/08/2009

En Belgique, "un café sans bingo est comme une bière sans mousse", extrêmement rare. Le territoire compte par ailleurs environ 12 000 machines. Quels sont les règles du bingo belge ?

Un jeu très populaire

Dans ce pays, le bingo a beaucoup de succès. Les gens vont se retrouver au café à la sortie du travail et jouer au bingo, une ou plusieurs parties.

Ils peuvent boire leur consommation tout en restant à côté de leur table de jeu, ce qui n’est pas possible dans un casino. L’ambiance y est aussi beaucoup plus conviviale. De plus, le jeu est très accessible et les règles du bingo sont faciles à comprendre.

Le bingo belge, un flipper à trous !

Il est composé d’une planche de 26 trous de 2 ou 6 cartes. Le but est de compléter une ligne avec 5 billes. Seulement, les chiffres doivent se suivre. C’est un jeu de hasard et donc de chance, qui mêle aussi bien adresse et technique. En effet, si l’on dose bien sa force au moment de lancer la boule d’acier, on peut influer sur sa trajectoire. Il suffit donc simplement d’attraper le « truc ».

Les mises vont de 0,25 € à 6,25 € et peuvent rapporter jusqu’à 500 € à l’heureux gagnant.

Une réglementation stricte

La loi du 7 mai 1999 donne aux jeux de hasard encore autorisés, parmi eux le Bingo et le One-ball, un caractère légal. Les cafetiers désirant se munir d’une machine de jeu doivent obtenir une licence de la Commission des Jeux de Hasard.

La CJH analyse les gains, les mises ainsi que toutes interventions faites sur la machine. Il y a une surveillance constante.

Pour éviter de commettre des excès ou bien de devenir dépendants, les joueurs sont contrôlés et ne peuvent dépenser plus de 12,50 € par heure. De plus, les usagers ne peuvent se servir de leur carte de crédits et doivent être âgés d’au moins 18 ans.

Si l’exploitant ne respecte pas ces impératifs, il peut encourir des poursuites judiciaires allant du retrait de sa licence à une condamnation pénale.

Une affaire qui roule

 

Le Bingo permet au café de s’en sortir avec la conjoncture économique difficile et la loi sur l’interdiction de fumer dans les établissements publics.

Il y a généralement deux machines par café. Celles-ci sont financées par des entreprises extérieures qui reçoivent en échange un pourcentage sur les recettes.

Les cafetiers perçoivent environ 40% des bénéfices et peuvent gagner jusqu’à 1500 € par mois. Le bingo est aussi source d’emplois puisqu’il ne faut pas moins de 7 techniciens pour entretenir la table de jeu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

~